ASSOCIATION DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR

DE SAINT-CLÉMENT-SUR-GUYE

Saône-et-Loire, Bourgogne du Sud

 

ANIMATION 2024

 

mars à septembre

 

Organisation : Association de sauvegarde et de mise en valeur de Saint-Clément-sur-Guye.

 

Vendredi 22 mars à 18 h 30. Soirée photos "Saint-Clément dans les années 1960" avec Gérard Ferrière à l'Auberge de Saint-Clément devenue Beaumartin (bar, restaurant, gîtes). Gérard Ferrière nous fera revivre ou découvrir la vie à Saint-Clément au cours des années 1960-1970 : le cadre, le patrimoine et ses habitants. Gratuit.

 

Galerie photo Le Journal de Saône-et-Loire

 

 

Dimanche 7 juillet à 8 hSortie nature de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO 71) en partenariat avec l'Association de sauvegarde et de mise en valeur de Saint-Clément-sur-Guye : Balade Mais quel est donc ce chant ? avec Véronique Voisin. Vous êtes curieux de connaître les chanteurs de ces trilles qui vous enchantent en début d'été ? Venez découvrir un monde de mélodies matinales avec paraboles et casques mis à disposition. Rendez-vous à 8 h à Saint-Clément-sur-Guye. Lieu exact du  Rendez-vous précisé après inscription au 06 80 77 50 99 (attention : nombre de places limité)! Apportez vos jumelles si vous en possédez. Gratuit.

 

 

Vendredi 19 juillet à 20 h 30,  Les Vendredis de Saint-Clément : Conférence-projections avec Hannelore Pepke, historienne du Moyen Âge : "Le Mâconnais-Tournugeois-Clunisois avant Cluny : un chapitre méconnu d’histoire religieuse".Une église, même disparue à plus de 90 %, peut barrer l'horizon à tel point qu'on peine à voir le territoire autour d'elle comme il était avant sa naissance. Tel est le cas de la Maior Ecclesia de Cluny. L'influence de Cluny, directe ou par prieurés interposés, fut telle qu'une grande partie du sud de la Bourgogne est perçue largement à travers ce prisme. La conférence d’Hannelore Pepke proposera un aperçu global de la vie religieuse et l'organisation ecclésiale dans l’extrême sud de la Bourgogne au cours du demi-millénaire qui précéda la fondation de la célèbre abbaye. Au menu : la survivance de cultes païens, la naissance des diocèses de Chalon et de Mâcon, les liens avec les « Pères du Jura », le trésor de Gourdon, les conciles de la période franque et même la négociation, en Mâconnais, du partage de l’empire de Charlemagne. Salle communale de St-Clément-sur-Guye au bourg. Entrée : 5 €, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

 

 

Dimanche 21 juillet à 17 h, Festival musical là-haut sur la colline : Concert en l’église romane de Saint-Clément-sur-Guye avec Pierre Roland, violon. L'intégrale des Fantaisies de Georg Philipp Telemann. Libre participation.

 

Pierre Roland est né à Soignies (province du Hainaut, Belgique) en 1977. Attiré par le violon dès son plus jeune âge, il débute ses études musicales à l’âge de 6 ans à l’académie de Braine-le-Comte (ville voisine de Soignies) ; un parcours récompensé par quatre médailles de la ville pour les disciplines suivantes : violon, piano, musique de chambre et histoire de la musique. Lauréat du concours Axion Classics en 1994 (concours national de musique et des arts de la parole organisé par la banque du Crédit Communal, actuellement Belfius), il entre ensuite au Conservatoire Royal de Bruxelles où, après les certificats de base (premiers prix), il obtient tour à tour les diplômes supérieurs de solfège, de musique de chambre et bien sûr de violon. Il décrochera un premier prix d’harmonie écrite et fréquentera également les classes d’harmonie pratique et de direction chorale. Pour le violon, il a bénéficié des conseils de nombreux professeurs parmi lesquels Endre Kleve, Philippe Koch, Agustín León Ara (beau-fils du compositeur Joaquín Rodrigo), Hanxiang Gong, et Ryo Terakado.

 

Pierre Roland joue pendant quelques années dans différents orchestres comme l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, l’Orchestre National de Belgique, le Vlaams Radio Orkest (orchestre de la radio flamande) - rebaptisé depuis lors Brussels Philharmonic -, l’Opéra Royal de Wallonie (Liège), l’Ensemble Orchestral de Bruxelles ou encore l’Orchestre de chambre « Les Musiciens » du Luxembourg. Avec ces ensembles, il a eu l’occasion de se produire dans de nombreuses salles de concert tant en Belgique qu'à l'étranger : la grande salle Henri Le Bœuf du palais des beaux-arts à Bruxelles, le Théâtre des Champs-Élysées à Paris, en Espagne, aux Pays Bas, au Luxembourg, en Allemagne, à la salle du Musikverein à Vienne, au Victoria Hall de Genève, en Croatie, au Brésil, en Uruguay, en Argentine, au Japon…

 

Pierre Roland est également membre de différents groupes de musique de chambre, et a joué en soliste avec, entre autres, l’Ensemble Orchestral de Bruxelles. Son instrument est un violon construit aux alentours de 1750 par Benoît-Joseph Boussu (luthier ayant travaillé à Bruxelles). Il possède deux archets, l’un de Jules Fétique (1922) et l’autre de Jean-Marc Panhaleux (1998). Passionné par la musique, Pierre Roland se voue aussi à l'enseignement, ce qui l'a amené à donner cours dans les académies de Braine-le-Comte, Soignies, Ath, Schaerbeek (Bruxelles), et Etterbeek (Bruxelles). Depuis quelques années, il dispense des leçons privées pour mieux se consacrer à ses élèves.

 

Outre le violon, Pierre Roland est aussi pianiste et organiste. Il a travaillé le piano avec Patricia Montero et Guy Dusart ; l’orgue, la basse continue et l’accompagnement de la liturgie avec Xavier Deprez. Il a été organiste titulaire des églises Saint-Géry à Ronquières (Braine-le-Comte) et Saint Paul à Uccle (Bruxelles), et organiste assistant à l’église Saint-Lambert de Laeken (Bruxelles). En 2009, il est admis dans la classe d’orgue et d’improvisation de Benoît Mernier à l’I.M.E.P. (institut supérieur de musique et de pédagogie) à Namur, où il a réussi en juin 2010 la première année d'étude (baccalauréat 1).

 

 

Vendredi 16 août à 20 h 30,  Les Vendredis de Saint-Clément : Conférence-projections avec Véronique Bernardet Gaudy, archiviste aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône, responsable de l'aide à la recherche et de la bibliothèque : "Faire l'histoire de sa maison et de ses habitants au XIXe siècle". Depuis plusieurs années, Véronique Bernardet Gaudy effectue des recherches sur Saint-Marcelin-de-Cray dans le but de faire connaître aux habitants l'histoire des maisons et des familles de la commune. Ces recherches trouvent leur aboutissement dans les Journées du patrimoine, avec des lectures d'archives et des expositions de photographies prêtées par les habitants, dont les familles sont originaires de la commune. Salle communale de St-Clément-sur-Guye au bourg. Entrée : 5 €, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

 

 

Samedi 17 août de 15 h à 19 h, dimanche 18 août de 10 h à 19 h, samedi 24 août de 15 h à 19 h et dimanche 25 août de 10 h à 19 h : Exposition dans la Maison de l’Association de sauvegarde et de mise en valeur de St-Clément-sur-Guye, 5 rue du Champ-Poutot au bourg :  "Oiseaux de Bourgogne". Exposition réalisée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO Bourgogne-Franche-Comté). Entrée libre.

 

 

Vendredi 23 août à 20 h 30, Les Vendredis de Saint-Clément : Conférence-projections avec  Gérard Ferrière, conservateur honoraire du Muséum d'Histoire naturelle de Dijon : "Vous avez dit Bourgogne ?". La Bourgogne s'est progressivement constituée au cours de l'histoire. Mais cette région possède-t-elle une identité naturelle ? En fait, la Bourgogne actuelle est une mosaïque de roches, d'influences climatiques et de paysages. Gérard Ferrière nous fera découvrir ces derniers, leur flore et le patrimoine bâti associé à cette diversité. Salle communale de St-Clément-sur-Guye au bourg. Entrée : 5 €, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

 

 

Samedi 21 septembre et dimanche 22 septembre de 10 h à 19 hJournées européennes du Patrimoine : L’église romane avec les peintures murales restaurées et fixées le 10 août 2017 - La Maison de l’Association (maison rurale au bourg, 5 rue du Champ Poutot) - Le lavoir du bourg avec bandes témoins de joints et d'enduits à la chaux réalisées en 2017 - Les deux menhirs - Le Moulin à vent Billebaud (à 1 km du bourg) avec le mur en pierre sèche restauré en juillet 2017 - La cadole restaurée pendant l'été 2014, sur le chemin des moulins. Visites libres.

 

accueil                    animation 2023

Corniche de l'église / The church's cornice / Cornicione della chiesa  /  Kranzgesims der Kirche